De la douceur sans adoucissant

En cadeau : 1001 mètres de douceur ! A consommer et réserver sans modération.

Le « Tissue » , terme anglo-saxon –n’ayant  aucun lien d’avec les fibres tissées cotons et autres, le terme technique utilisé pour ces produits de notre quotidien : mouchoirs en papier, papier hygiénique, papier absorbant, …

La douceur, ce paramètre particulier, est presque impossible à mesurer et dépend fortement de la perception de l’utilisateur.

Cette douceur tant recherchée peut ne pas être perçue de la même manière, d’une personne à une autre, suivants les différents marchés.

Le revêtement Yankee de NCR Biochemical aide les producteurs de « Tissue » à augmenter la douceur de leurs produits.

 La douceur !? NCR Biochemical vous l’offre ! Sans hésitation, plongez-vous dans la lecture de ce monde soyeux.  

 

La sensation de douceur varie d’une personne à l’autre et d’un pays à l’autre, elle est un critère  important du marché pour les différentes catégories de tissus.

Les producteurs de tissus du monde entier essaient de créer un papier conforme aux besoins et aux exigences des utilisateurs finaux.

Afin d’obtenir les meilleures performances en termes de douceur, il existe plusieurs actions qu’ils effectuent généralement:

  •  Sélection des bonnes fibres de cellulose (eucalyptus et pâte kraft blanchie de résineux du Nord);
  • Mise en place d’un bon ratio de fibres courtes / longues (généralement 60-70% courtes, 30-40% longues);
  • Utilisation de machines / systèmes de production spécifiques;
  • Utilisation d’une lame spécifique (comme la céramique) et d’angles de crêpage;
  • Réduction de l’énergie de raffinage;
  • Utilisation de lotions ou d’additifs spécifiques pour modifier chimiquement la sensation au toucher des tissus;
  • Utilisation d’enzymes

Un autre point clé est souvent oublié : les additifs de cylindre Yankee. NCR Biochemical étudie depuis de nombreuses années une combinaison d’agents de crêpage Yankee spécifique, d’agents de décollage et, si nécessaire, des modificateurs. Notre revêtement  est capable d’augmenter le niveau de douceur du papier produit en travaillant uniquement sur la surface du tissu. Le programme de revêtement spécifique n’affecte pas les propriétés mécaniques du papier ; il fonctionne en combinaison avec toutes les autre actions que les producteurs de tissus peuvent entreprendre (voir ci-dessus). Notre revêtement est facile à mettre en place et à gérer, il améliore le résultat final grâce à son travail en synergie avec d’autres paramètres, tels que les fibres, les produits chimiques et les actions mécaniques. Nos techniciens collaborent avec les producteurs de tissus pour coordonner et synthétiser les actions afin d’obtenir les meilleures performances. Plusieurs études de cas peuvent être rapportées, comme celle d’une usine du Nord de l’Europe que nous décrivons brièvement ci-dessous:

NCR Biochemical veut être considéré comme une référence dans l’industrie chimique internationale.

Étude de cas

  • Vitesse de la machine à tisser 1380 m / min;
  • Catégorie de toilette 21 g / m²;
  • Crêpe ratio 17%;
  • Cible: obtenir un papier très mou sur papier toilette 21 g / m²;
  • Réglage de la machine: tout a été réglé pour obtenir la plus grande douceur;
  • Le revêtement Yankee Coating était déjà géré par NCR Biochemical;
  • Aucun dosage d’agent adoucissant dans la masse pendant l’essai.

Le programme de revêtement yankee prévoit d’utiliser un nouvel additif de revêtement de base spécifique (Biofilm 446) dosé à 2 mg / m² et un nouvel agent de décollage (Biolube 885A) dosé à 9 mg / m². Seuls deux produits ont été utilisés car, comme cela arrive souvent avec les revêtements de NCR, le modificateur est déjà présent au sein de l’additif de revêtement.

Résultats

Une augmentation significative de la souplesse du papier a été obtenue en utilisant le nouveau revêtement, comparable à l’utilisation d’un additif adoucissant spécifique inséré dans le cycle, avec un coût global réduit / tonne de papier produit. En controlant au microscope, on peut remarquer que, dans le papier de la première bobine, après changement de lame, le nombre de “crêpe” (ou “vagues”) est plus élevé en utilisant la nouvelle combinaison de produits (Biolube 885A et Biofilm 446 ) par rapport au traitement standard précédent.

La résistance mécanique de la feuille de papier a été maintenue pendant tout le processus de production.  Avant, en utilisant des adoucisseurs dans la masse, la valeur chutait de manière significative.

NCR Biochemical est en mesure de mettre en place ce programme de revêtement spécifique pour différents types de papiers et cycles, en adaptant les résultats aux demandes des clients.

 

Chez NCR Biochemical, nous sommes spécialisés dans la production d’additifs pour la fabrication de tissus, incluant les dernières innovations mécaniques. Nous avons passé les 15 dernières années à développer des technologies permettant à nos clients d’obtenir des performances élevées à des coûts avantageux, en diminuant les pertes éventuelles. Grâce à notre équipe de chimistes, de microbiologistes, de papetiers et d’ingénieurs, nous avons développé une méthode holistique et globale pour aider les producteurs de tissus à augmenter leurs performances.

L’équipe de NCR étudie chaque élément du cycle et met en place les meilleures solutions combinant quatre facteurs clés: les dernières technologies chimiques, les connaissances de nos experts, de profondes connaissances du métier et de la technique, l’innovation des équipements de dosage. Le but final est de rencontrer avec nos clients, le succès. Cette passion commune nous rapproche de nos clients, toujours satisfaits et enthousiastes.

 

Que du bonheur, votre cadeau au quotidien de  NCR Biochemical :  La Douceur !